AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Joan Sandoval # des hommes et des loups

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar



Messages : 16
Crédits : jackspirit
Groupe : SUNH

MessageSujet: Joan Sandoval # des hommes et des loups   Mar 17 Avr - 16:59



IDENTITY CARD

SANDOVAL JOANNA CARMEN

- NOM :
Sandoval
- PRÉNOMS :
Joanna Carmen
- SURNOMS :
Jo, Joey, Joan, Sands
- ÂGE :
30 ans
- DATE ET LIEU DE NAISSANCE :
19 juin 2002, à San José (Costa Rica)
- TAILLE :
1m70
- YEUX :
marron
- CHEVEUX :
bruns
- IMMATRICULATION :
/
- GROUPE :
le SUNH
- CÉLÉBRITÉ CHOISIE :
Zoe Saldana


TOP SECRET

(lien lecteur)
titre de la musique


MY LIFE AS I KNOWN

Death is only the beginning

J’avais pas voulu ça.
Assise sur une chaise, face à un bureau, c’est à peine si j’entendais le policier converser avec l’assistante sociale. Je savais qui elle était, je savais ce qu’elle voulait. Mais moi… Moi je m’en fichais. Je ne parvenais ni à faire abstraction de la douleur qui scindait mon bras, ni à déloger mes yeux de la couverture du dossier posé sur le bureau de l’inspecteur. Un stupide accident. Un banale et stupide accident. Une voiture qui dérape, le monde qui tourne dans un sens anormal, un bruit terriblement effrayant, de la taule qui craque à moins que ce ne soit des os. Puis le silence, le noir, mais ce silence terrifiant. J’avais pas voulu ça. Je ne parle pas de l’accident, je parle de survivre. Soudain ma vue se brouilla et mes yeux furent noyés de larmes. On venait de refermait brutalement une porte au milieu de ma gorge et l’air ne pouvait plus passer. Je suffoquais. J’étouffais. J’éclatais en sanglot. Jamais, plus jamais je ne reverrai mes parents. Eux avaient disparu à jamais, et moi j’allais vivre. Stupidement vivre, seule dans ce monde froid, sans l’amour des personnes que j’aimais le plus au monde. Ils avaient disparus, m’avaient abandonnée. Etaient morts. Je vivais. J’avais pas voulu ça.

Homo homini lupus est.

Un foyer. Des dortoirs. La routine. Une famille. Trop de monde. Un mal être. De nouveau le foyer, les dortoirs, la routine. Puis une autre famille. Une mère débordée, un père présent, trop présent, collant même, anormalement collant. La fuite, puis le foyer. Et ainsi de suite…
Ce monde était dénué de sens et d’intérêt. Et puis dans le fond, dans cette magnifique société américaine dans laquelle nous vivions, qui voudrait d’une orpheline à la peau noire ? Dire que j’ai souffert est peu dire. Dire que j’étais malheureuse c’est mentir. Dire que ma vie était un enfer est ridicule. Tout cela n’est qu’un millième d’un euphémisme. Puis il y eu Luis et Alona Blackwater. Un couple ayant déjà un enfant, et qui espéraient pouvoir en adopter un autre enfant. Le plus étonnant était que Luis et Alona étaient d’origine amérindienne. Certes leurs ancêtres avaient été persécutés mais ils semblaient avoir une compréhension accrue du sentiment d’exclusion. Le temps passa chez eux, et d’abord maussade, je devins curieuse. Curieuse de voir une famille comme on pouvait se l’imaginer, comme je l’avais été. Des rires, des accolades, du chahut. Ces gens s’intéressaient à moi, à mes gouts, à mes parents, qui ils avaient été, ce que j’aimais faire avec eux. Jamais ils ne décidèrent de remplacer mes défunts géniteurs, mais ils avaient juste la volonté de m’offrir du bonheur, dans les limites de leurs capacités. Et quelles capacités ! Peu de temps après mon arrivée ils eurent un autre enfant, une petite blondinette aux yeux bleus. Certes on semblait être un drôle de foyer, mais au moins je recommençais à sourire.

In the eye of the wolf.

Assise sur le perron, je songeais à mes parents, mes vrais parents. C’est alors que Luis vint s’assoir à coté de moi. Depuis plusieurs années maintenant je vivais avec eux, comme un membre à part entière de la famille. J’étais heureuse. Mais mon sentiment d’exclusion était revenu depuis peu. Régulièrement, ma nouvelle famille s’enfermait. La lune, la colère, un besoin, ces natifs étaient plus liés à la nature et aux animaux que quiconque ne le serait jamais. Mais du coup, alors qu’eux semblaient être en communion avec quelque chose que je ne comprendrais jamais, je me sentais plus que tout en dehors de cette famille. J’étais depuis quelques jours entré dans un mutisme presque total. Mon frère adoptif en était à ses premières transformations, il requérait du coup tout l’attention de nos parents. Je n’étais pas jalouse, loin de là, juste dans l’incompréhension totale. Je me sentais… en dehors… « Tu boudes ? » « Non. » « Joey, tu sais que bien que tu ne sois pas une lycan nous t’aimons ?! » Silence de ma part. « Nous t’aimons suffisamment pour t’avoir fait partager notre secret. » Je soupirai. Il me bouscula affectueusement d’un coup d’épaule. « C’est parce que tu n’as pas de crocs que tu boudes ? Si c’est que ça on peut toujours t’offrir un dentier pour Noël. » Indubitablement je me mis à rire. Il avait gagné. Toutefois, aussi plein d’humour qu’il fut, une part de vérité demeurait. Cette vérité du respect de l’autre et de la considération des sentiments. Non, je n’appartenais pas à cette meute, je ne pouvais pas comprendre ce qu’ils ressentaient, et je m’en sentais exclue. Alors, quelques jours plus tard, je reçu pour cadeau un objet qui depuis ne m’a jamais quitté. Un collier. Pas un simple collier. Une de ces chaines d’argent possédant pour pendentif une plume du même métal, accompagnée d’une pierre bleue et surtout : d’un croc de loup. « Te voilà une des nôtres maintenant. » Cet artefact n’a depuis jamais quitté mon cou. Ce jour là j’ai compris que la famille c’était au-delà des liens du sang, au-delà des origines, ou de l’espèce. Une famille c’est des gens qui s’aiment, se font confiance et se soutiennent envers et contre tout.

Hunting game.

Les années passèrent, le secret demeura, et je grandis. Les études, puis la police. Pourquoi devenir flic ? Parce que j’avais besoin d’action, de bouger et que j’étais portée par la justice. Le temps passa et j’évoluais dans les forces de sécurité. Toujours sur le terrain, toujours une arme à la main, j’avais la dose d’action dont j’avais besoin. A croire que ma famille adoptive faisait son sport en hurlant et courant sous la lune, de mon coté je courais dans les rues malfamées à la poursuite de mon propre gibier. On m’affecta bientôt un coéquipier, Elias Paxton. Bizarrement j’accrochais rapidement avec lui. Il était le coéquipier parfait et bien vite une confiance sans borne nous unis. A-t-elle point que je découvrais très vite son secret. Lui aussi était un loup garou. D’abord gêné par ma découverte il comprit que son secret serait bien gardé. Il me présenta sa femme qui devint ma meilleure amie. J’étais là au baptême de la petite. J’étais là au déménagement, lorsque contraint de quitter la police il fallut pour lui et sa famille de virer au D7. Pourquoi ? parce que le monde venait de se réveiller. Des loups garou existaient. Alors que lui galérait pour nourrir sa famille, de mon coté j’étais conviée à rejoindre le SUNH. Des années au coté d’un loup garou, voilà que quelqu’un en avait côtoyer, savait comment ces animaux fonctionnaient… J’avais pas été assez stupide pour dire que 3 d’entre eux m’avaient élevés après la disparition de mes parents. J’étais un excellent agent de terrain, je m’y connaissais un peu en lycan, le soldat rêvé quoi ! De mon coté, je me disais qu’en étant au contact de cette population dans le camp des méchants me permettrait peut être de faire jouer la balance. Jouer un rôle de tampon, arrondir les angles, mieux les connaitre pour mieux les aider. C’est ce que je fis, avec l’aide d’Elias. Jusqu’à ce que le feu le dévore, lui et sa femme. Je le souviendrai toujours des sirènes de pompiers, de l’odeur de brulé tandis qu’on sortait les cadavres. Et moi, cette douleur qui m’étreignait le cœur. Puis une seule idée en tête : comment annoncer ça à Willow ? Leur fille, à l’école à l’heure de l’incendie. Je me rappelais que trop bien ma situation quelques années plus tôt. Et rien que l’idée de lui faire vivre ce que moi j’avais vécu me donnait la nausée…

Mater familias

Les gouttes de pluie s’écrasaient sur mon visage, non sans une certaine violence. Il fallait être complètement givré pour sortir avec un temps pareil. Malgré ça je demeurais en place, immobile et les yeux rivés sur la porte en face de moi. L’eau ruisselait entre mes doigts, c’était désagréable, et bien que je porte des gants, je craignais trop que mon arme me glisse des mains. Pas maintenant. Mon coéquipier à coté de moi me demanda si j’étais sure qu’il sortirait par là. Oui je l’étais. Je ne savais comment l’expliquer, mais oui j’en étais sure. L’animal viendrait droit sur nous. Il nous suffisait juste de l’attendre. Dans le bâtiment en face de nous, les bruits d’une violente bagarre nous parviennent, accompagnés de redoutables grognements. Instinctivement, je me préparais à l’affrontement. La porte s’ouvrit à la volée, la bête me sauta dessus, j’armais mon flingue et tirais.

« Bien joué Sandoval » Une tape dans le dos. Je ne répondis pas. Mon coéquipier se tourna vers moi. « A quoi tu penses ? » Je soupirais puis refermais la porte de mon casier. « Pizza. Je crois que je vais commander des pizzas et qu’on va se mater un DVD. » « Oh ! Ton ado a droit à un traitement de faveur ce soir ? » Je me mis à rire. « On est vendredi, elle a eu des contrôles dans la journée, et moi, j’ai pas envie de cuisiner. »
C’est étonnant de penser qu’autrefois, ma vie se résumait à mon simple job de flic. De songer qu’aujourd’hui, ce que nous chassons fut pour moi ma seule source de bonheur et d’amour quand j’étais enfant. De voir que moi, l’indépendante, et l’associable, la solitaire, je ne songe qu’à rentrer au chaud chez moi afin d’être auprès d’une gamine en pleine puberté…
La vie n’est pas simple non, mais vous savez qu’elle est la plus grande qualité des loups ? L’adaptation.


WHAT I THINK ABOUT THE DISTRICT 7

Vous me demandez quoi au juste ? De cracher sur les lycans, de dénoncer un système politique qui se fout en l’air tout seul ? De vanter et d’affirmer avec ferveur que cette situation est la meilleure, pour tous ? Je ne ferais rien de tout cela.
La nature nous a fait comme nous sommes, et si je dois me baser sur ce que j’ai vu des deux espèces pour vous donner un avis alors je répondrais ceci. Les humains sont des ordures. On m’a refilé à d’autres familles, comme un vulgaire paquet, on a tenté de me violer, on m’a fait du mal, on a abusé de mes sentiments, du fait que j’étais une orpheline. Les loups-garous… les premiers que j’ai connu m’ont donné de l’amour et de la joie, m’ont offert un foyer et une vie. J’ai appris ce qu’étaient le respect, la confiance. Ils m’ont considéré comme l’une des leurs alors que j’étais bien loin de leur nature. Tout le contraire de ce que les humais ont fait pour moi. Alors oui, aujourd’hui on sait qu’ils existent, et aujourd’hui on les parque. J’aurais presque envie de vous dire que c’est une seconde ségrégation. Hey ! Vous avez vu ma couleur de peau ?! Pourquoi devons nous haïr et tuer, mépriser et rejeter une espèce, sous prétexte qu’elle est différente ? Le District pour moi, ce n’est qu’une excuse du gouvernement pour tenter de maitriser ce qui les effraie…


WHAT I THINK ABOUT THE SUNH

Magnifique discours que je viens de faire n’est ce pas, surtout pour un agent du SUNH qui œuvre sur le terrain, arme au point. Mon job ? Trouver les loups garou dangereux, et les neutraliser. Alors oui j’en ai tué, mais honnêtement, je ne suis pas suicidaire non plus. Quand un animal de 200 kilos vous fonce dessus tous crocs dehors, ben on pense à sa peau d’abord. Ceci dit, je ne pourrais pas dire que tout le SUNH se résume à ça. A ma manière j’essaie d’aider les loups-garous, quand je le peux, bien sur je suis qu’un simple ‘flic’ mais je sais que d’autres services s’occupent des soins, de la nourriture, et de l’étude des lycans. Quand c’est comme ça, je suis la première à dire que le SUNH est une bonne chose. Mais là encore je me demande si ce n’est pas qu’une façade pour tenter d’étudier ces pauvres gens comme s’ils étaient des bêtes de foire. Une façade pour au final, chercher à les neutraliser, définitivement, et au-delà de la simple idée de survie. Car faut pas exagérer non plus. Tous ne sont pas des monstres. Comme chez toutes espèces il y a des bons et des mauvais. Et le SUNH n’échappe pas non plus à cette règle. Pour ma part, passer de simple flic à agent n’a pas été une énorme différence. Il y a des méchants, humains ou canins, je les attrapes, point barre. Le fait que mes cibles soient maintenant des loups-garous, me permet juste de voir en première ligne ce qu’il se passe, et d’apprécier notre merveilleux système politique !



BEHIND THE FICTION



© copyright icône
HI! IT'S ME, THE MEMBER

- PRÉNOM :
/
- PSEUDO/PUF :
Calamity-Jane
- ÂGE :
23 ans
- COMMENT AVEZ VOUS CONNU LE FORUM?
Par mon Cookie d'amuuuur ♥
- CONNEXION :
4/7jrs
- PV :
oui - non (rayez la mention inutile)
- RÈGLEMENT SIGNÉ?
oui - non
- CODE DU RÈGLEMENT :
BIG BAD WOLF
- EXEMPLE RP :
Ecris il y a peu pour un autre fo', au besoin j'en écrirai un nouveau ^^
Spoiler:
 


Dernière édition par Joan Sandoval le Lun 30 Avr - 13:23, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Messages : 16
Crédits : jackspirit
Groupe : SUNH

MessageSujet: Re: Joan Sandoval # des hommes et des loups   Mar 17 Avr - 17:02

Coucou !! Désolée du DP, je veux juste signaler d'avance que ma fiche va mettre un peu de temps à arriver. Je suis (mon perso hein !) tuteur légal d'une gamine de 16 ans, mais la joueuse est actuellement en indisponibilité de net. Elle revient ce weekend je crois, alors sans pouvoir réellement peaufiner mon histoire ça devrait prendre un peu de temps.
De plus avec le boulot...

Bref tout ça pour dire que je vais faire de mon mieux pour faire ma fiche au plus vite, du moins une partie.

PS : jackou ton vava est sublime j'ai pas pu résister en le voyant sur Bazzart ♥

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Messages : 609
Crédits : Jackspirit & tumblr
Groupe : Lycanthropes
Immatriculation : LG00AM03032005D7

MessageSujet: Re: Joan Sandoval # des hommes et des loups   Mar 17 Avr - 17:09

Ah tu prends Zoe en plus !
Bienvenue sur le forum et bon courage pour ta fiche =)
Et t'inquiètes pas c'est noté Wink

_________________

Slit the throat of reason and reality. Cut myself and scream for their insanity. Wake up to this nightmare that will never end. With nothing but this blood on my hands. Stuck in your "wonderland". With only poison in my veins. Stagnated by the passivity, I'm gonna make you bleed like me.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://district-7.forumactif.org
avatar



Messages : 201
Crédits : Datura & Tumblr
Groupe : Lycans

MessageSujet: Re: Joan Sandoval # des hommes et des loups   Mar 17 Avr - 20:14

Zoe *-*
Bienvenue parmi nous I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Messages : 1358
Crédits : Desdemoniac/tumblr
Groupe : Humains

MessageSujet: Re: Joan Sandoval # des hommes et des loups   Mar 17 Avr - 21:09

Bienvenue

_________________

Because heaven sends and heaven takes. Yeah she's got a criminal mind. She's got her halo and wings hidden under his eyes, but she's an angel for sure. She just can't stop telling lies. But it's too late for his love, already caught in a trap. His angel's kiss was a joke, and she is not coming back

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Messages : 97
Crédits : Tumblr
Groupe : Lycanthropes
Immatriculation : LG00JB01112007D7

MessageSujet: Re: Joan Sandoval # des hommes et des loups   Mar 17 Avr - 22:32

Bienvenue !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Messages : 1076
Crédits : Cameleon&Tumblr
Groupe : Lycanthropes
Immatriculation : LG00CP050407D7

MessageSujet: Re: Joan Sandoval # des hommes et des loups   Mer 18 Avr - 0:41

Ma puchinette n'à moiiii
Contente de te voir là et Zoe
Bonne chance pour ta fiche

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Messages : 192
Crédits : lovebirds
Groupe : humains

MessageSujet: Re: Joan Sandoval # des hommes et des loups   Mer 18 Avr - 1:48

Zoe Bienvenue parmi nous alors :D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Messages : 86
Crédits : Shiya + Shiya
Groupe : Lycanthrope
Immatriculation : LG00AF22112010D7

MessageSujet: Re: Joan Sandoval # des hommes et des loups   Mer 18 Avr - 12:19

Bienvenue **
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Messages : 16
Crédits : jackspirit
Groupe : SUNH

MessageSujet: Re: Joan Sandoval # des hommes et des loups   Lun 30 Avr - 13:18

Merci à vous tous !! ♥
Fiche terminée, désolée du temps que ça m'a prit et de la qualité médiocre T_____T
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Messages : 554
Crédits : Cameleon, tumblr
Groupe : Lycanthropes
Immatriculation : LG00WP09062016D7

MessageSujet: Re: Joan Sandoval # des hommes et des loups   Lun 30 Avr - 13:29

han mais non t'es belle (pas rapport mais CHUT XD) 04 je t'aiiiiiime I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Messages : 1076
Crédits : Cameleon&Tumblr
Groupe : Lycanthropes
Immatriculation : LG00CP050407D7

MessageSujet: Re: Joan Sandoval # des hommes et des loups   Mar 1 Mai - 15:00


Moi j'adore ta fiche, elle est vraiment très bien What a Face Je te valide ! N'oublie pas d'aller régulièrement faire un tour ici et ici. Tu peux aller faire des demandes de potes par ici et gérer tes futurs rp ici. Tu peux aussi poser tes questions dans la FAQ si besoin ou nous MPotter. Évidemment tu peux d'ores et déjà flooder avec nous n'en abuse pas trop ça devient vite une drogue Wink

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Messages : 16
Crédits : jackspirit
Groupe : SUNH

MessageSujet: Re: Joan Sandoval # des hommes et des loups   Jeu 3 Mai - 12:41

Merci mon cookie d'amuuuuuuuuuuuuuur !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Joan Sandoval # des hommes et des loups   

Revenir en haut Aller en bas
 

Joan Sandoval # des hommes et des loups

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» ombrages
» Pages d'histoire des hommes et des femmes d'Haiti et leurs épisodes
» Anthéa de Prouville // La faiblesse des hommes font la force des femmes !
» Proverbe du Jour: Les hommes ont 4 poches, les femmes n'ont 1 poche
» Pourquoi les hommes sont-ils heureux ?
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
District 7 :: the most important :: Validés.-