AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Run with the Wolves (pv Wayne)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
avatar



Messages : 134
Groupe : LYCANTHROPE
Immatriculation : LG00WG17072005D7

MessageSujet: Re: Run with the Wolves (pv Wayne)    Lun 23 Avr - 12:46

Il faudrait qu’il rencontre un jour l’espèce de crétin bourré d’ironie qui gérait son destin, quelque part dans l’univers. Il avait bien un ou deux trucs à lui dire, et un poing à lui mettre au milieu du visage, histoire de lui remettre les idées en place…
Il avait emboité le pas à Cécile qui, lui-même, filait Danhiel. Sauf que ça n’avait pas été vrai bien longtemps et le lycan avait finit par fondre sur sa proie et l’entrainer plus loin avant que Wayne ait pu donner le signalement du gamin aux membres du SUNH qui se trouvaient non loin et n’avaient rien remarqué de ce petit manège. Crétins… Il penserait à glisser un peu de laxatif dans leurs verres la prochaine fois qu’ils se pointeraient dans son bar.

Une fois encore, il utilisa son flair pour retrouver la trace de Danhiel, grandement aidé dans cette tâche par les effluves sanguines qu’il percevait et excitait ses sens. Il avait beau suivre un régime alimentaire strict depuis sa toute première transformation dans les locaux du SUNH, il ne pouvait lutter contre ses instincts. Quand il y pensait, le barman réalisait à quel point il était béni de ne jamais avoir eu à renoncer à la chair humaine… Rien que l’odeur pouvait le mettre dans un état proche de la transe (lorsque le sang avait coulé en quantité bien entendu) et il en venait à comprendre ces loups qui choisissaient de vivre à l’état sauvage et de se nourrir comme bon leur semblait, jusqu’au jour où ils se faisaient abattre sommairement par un de ces soldats surentrainés par ce bon vieux gouvernement. Wayne en venait à comprendre le choix de vie et l’acte du monstre qui l’avait mordu… Enfin pas simplement mordu, ce chien enragé l’avait mâchonné et si ses sœurs n’avaient pas débarqués pour lui mettre la main dessus en constatant son absence, la chose aurait fini le travail et l’aurait dévoré jusqu’à la dernière miette. Coup de chance ou pas ? Wayne n’arrivait aujourd’hui encore pas à le décider.
En tout cas aujourd’hui, ses capacités lui paraissait bien pratiques et il n’avait pas eu trop de mal à retrouver la trace des deux autres. Il fallait dire que Cécile n’avait pas fait preuve de beaucoup de finesse en ramenant Doll jusqu’à son vieil squat insalubre.
Il avait attendu d’être sur place pour humeur l’air à son tour et repérer son odeur.

Wayne laissa un sourire s’étaler sur ses lèvres et il quitta son post d’observation sommaire pour se révéler à la vue du lycan et de sa proie. Il leva les mains en l’air pour rendre le tout plus théâtral, son regard braqué sur le loup.

« Il y a pas mal de chose que j’aurai mieux fait d’éviter de faire pour mon bien et celui de quelques autres, mais que veux-tu, on n’se refait pas ! Je suis le genre de type qui court après les emmerdes » fit-il mine de se désoler avant d’hausser une épaule et de laisser ses bras retomber le long de son corps.

Son sourire s’effrita un peu et ses traits se durcirent un peu tandis qu’il fixait toujours le lycan, n’accordant en apparence aucune attention particulière à Danhiel.

« Tu n’aurais jamais dû le rattraper. Encore moins le frapper,… chien »

Un grognement sourd s’échappa de la poitrine de son interlocuteur qui resserra encore sa prise sur le gamin. Ce dernier émit une protestation étouffée qui n’ému pas le lycanthrope une seconde et ne lui fit pas radoucir sa poigne. Wayne serra les poings.

« Tu es sur mon territoire »
« Ah oui ? Tu as pissé sur les murs ? »
« Va te faire foutre ! T’es un homme mort, Wayne ! Je t’avais prévenu »
« Ce que tu sembles oublier, Cee, chérie… C’est que je ne suis plus humain depuis bien longtemps maintenant » sourit-il, ses yeux clairs prenant soudain une teinte différente, pleine de fiel et de sournoiserie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Messages : 239
Crédits : Rokku
Groupe : Humain

MessageSujet: Re: Run with the Wolves (pv Wayne)    Lun 23 Avr - 14:43

Cee n’est pas aussi con qu’il n’y paraît. En m’éloignant ainsi du mémorial, il s’assure que je ne puisse pas partir seul. Si jamais j’arrivais à le faire lâcher (ce qui est quasiment impossible, mais sait-on jamais) je ne ferais pas un pas sans protection qu’un Lycan me tomberait dessus, attiré par l’odeur de mon sang. On est dans le meilleur coin du D7 ici, et un humain seul, blessé, ne fera pas long feu.
A présent, je suis entièrement dépendant de sa raison et de son bon vouloir…
Si je croyais en quelque chose, je crois que j’aurai choisi ce moment là pour prier.

Je referme les yeux, essayant de ne pas prêté attention aux étoiles et points noirs qui voilent mon regard depuis qu’il m’en a mis une. Le gout métallique du sang m’indique que ma lèvre à du se rouvrir, et ce sentiment est confirmé lorsque ses doigts s’égarent sur ma bouche pour en récolter le liquide vermeille…
La seconde d’après, il n’est déjà plus à s’en préoccuper. Son attention est accaparée par un autre truc… Truc que je ne tarde pas à identifier en reconnaissant sa voix.

Oh non, non, non...
Il est hors de question que ça vire à l'affrontement. Pas de transformation, pas de violence, pas de confrontation à la sauvage, pas de grognement, pas de croc, pas de griffe, personne ne va se battre...
Surtout pas pour moi.
Putain pourquoi Wayne insiste ? Pour ne peut il pas se contenter de ce qu'il a déjà fait ?! C'est à cause de lui tout ça et voilà qu'il en rajoute, comme si cela ne suffisait pas...
Il en a assez fait comme ça.
Mon souffle est quasi-inexistant alors quand il me presse d'avantage contre lui, ma respiration se coupe net...
Le corps entier de Cee tremble sous la rage qui lui étreint le cœur, et ses yeux se voilent visiblement, il grogne de plus belle, ses lèvres retroussées sur ses dents parfaitement blanches. Je peux sentir sa température grimper, et les battements dans sa poitrine s’affoler.
Si ça continue, il ne tardera pas à montrer la bête qui sommeille constamment en lui, et ça, ça ne sent pas bon du tout.

- Ce que tu sembles oublier Wayne, c'est que bientôt, tu ne seras plus grand chose...

Mon cœur loupe un battement. J'essaie de m'échapper de son étreinte mais elle est encore plus ferme que celle du barman. De la même manière que lui, dans les escaliers, Cee compte bien tirer avantage de sa position.
- A.... Arrêtez !! Wayne va t-en ! Dégage, ça te regarde plus ! Ça ne t'a jamais regardé de toute façon. Va t-en putain !!

Cécile sourit, le genre de mimique qui donne froid dans le dos et n’aspire absolument aucune sympathie, ni aucune confiance. Son bras qui me maintenant remonte et ses doigts se referment sur ma gorge qu’il n’hésite pas à serrer. La seconde d’après, son nez se glisse au creux de mon cou et sa langue vient en taquiner la chair, il remonte vers mon menton et suçote le sang qui perle encore à ma lèvre.
- Voilà Wayne, soit un brave toutou et rentre à la niche. Laisses moi donc régler mes comptes avec le petit…

Provoquant, il maintient sa poigne, et plante son regard dans les yeux du barman. Il ne doute pas un seul instant qu’en cas de conflit, c’est lui qui gagnerait… Pourquoi serait il méfiant ? Cee est Loup depuis sa naissance, le gérant du Hairy Dog, n’est pas née Lycan, il l’est devenu. 10ans, ça ne pèse pas grand chose dans la balance. Surtout lorsqu’on sait que Cécile vit de la violence, du sang et des combats.
Wayne est totalement fêlé de vouloir l’affronter… Par quoi se laisses t-il aveugler pour le provoquer de la sorte ? Merde, je n’en vaux pas le coup.
Je ne veux même pas de son aide alors qu’il se la garde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Messages : 134
Groupe : LYCANTHROPE
Immatriculation : LG00WG17072005D7

MessageSujet: Re: Run with the Wolves (pv Wayne)    Lun 23 Avr - 15:21

Fanfaronne, Brutus, fanfaronne tant que tu le peux encore…

Wayne ne cillait pas, son sourire goguenard toujours affiché sur le bas de son visage rieur. Il sentait ses muscles se bander un peu plus à chaque seconde, ses sens s’affuter alors qu’il se préparait à l’assaut. Il ignorait comment les choses allaient tourner exactement mais le gérant du Hairy Dog continuait de se persuader qu’elles le feraient à son avantage. Son jour n’était pas arrivé, c’était impossible. Celui de Danhiel non plus d’ailleurs, il allait s’en assurer. Crétin d’humain kamikaze…
Il n’adressa pas un regard à ce dernier lorsqu’il lui cria de s’en aller et reprit son refrain préféré sur le fait que rien de tout ça ne le regardait. Bien sûr que ça le regardait, qu’est-ce qu’il croyait ? Il se sentait concerné à présent, forcément ! Déjà parce qu’il était le fils du Dr Ludwig, ensuite parce qu’il était également le fils de son paternel qui travaillait pour le SUNH, du mauvais côté de la barrière selon Wayne. Il ne voulait pas l’aider uniquement pour obtenir des informations sur lui et ses agissements en échange, mais assurément, il n’allait pas cracher dessus non plus.

Wayne ignorait si le gamin le repoussait par simple vexation, par envie de se préserver ou de le protéger, lui, des griffes de Cécile. Peut-être un mélange des trois. Encore que l’instinct de survie du môme ne semblait pas être vraiment efficace, vu comme il s’exposait volontiers au danger. Mais encore une fois, il avait sûrement ses raisons, qu’elles soient valables ou non, et le lycan ne les connaissait pas encore.

« Fais attention, Cee, je pourrai croire que tu as peur de moi et que tu préfères te défouler sur un vulgaire humain au bord de l’évanouissement plutôt que sur un lycan… »
« Tu sais que c’est faux » lui sourit perfidement le loup.
« Je crois uniquement ce que je vois… »
« La dernière chose que tu vas voir, c’est ma mâchoire se refermer sur ta grande gueule ! »
« Je t’attends, sac à puces » minauda Wayne en levant les mains, agitant ses doigts pour faire signe au lycan de venir à lui.
« J’t’ai jamais aimé »
« Et il serait temps que quelqu’un se décide à t’apprendre les bonnes manières, vilain toutou »

Excité et furieux, Cécile dégagea soudain l’adolescent de sa trajectoire, le projetant plus loin avant de commencer à tirer sur son tee-shirt pour l’arracher en poussant un grognement plein de menaces. Wayne y répondit par un sourire plus large encore, se plaçant de manière à réceptionner le lycan qui commençait déjà à charger. Le fait qu’il n’entame pas sa transformation n’alerta même pas Cécile qui était trop obnubilé par le fait de le massacrer pour noter quelque chose clochait.
La première fléchette l’atteignit dans le dos, la seconde, dans l’estomac, stoppant nette sa course et sa transformation. Ses yeux s’écarquillèrent d’abord de surprise puis son regard ne fut plus que haine. Une haine dirigée à l’encontre du barman qui souriait toujours.

« Tu pensais vraiment que je viendrai seul ou prendrai le risque de me faire arrêter, imbécile ? » chuchota-t-il, assez fort pour que le lycan seul l’entende.
« Le sujet est maitrisé. L’humain est encore en vie » lança une voix de nez dans sa radio, avant de se rapprocher, avec deux autres soldats du lycan.

Wayne jeta un dernier regard moqueur à Cécile qui venait de sombrer dans l’inconscient et allait probablement être conduit en cellule, avant de se diriger vers Danhiel qui paraissait sonné. Il tendit une main vers lui pour l’aider à se remettre debout, affichant un air espiègle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Messages : 239
Crédits : Rokku
Groupe : Humain

MessageSujet: Re: Run with the Wolves (pv Wayne)    Lun 23 Avr - 16:20

Le choc contre le mur est brutale... Assez pour me tirer un léger gémissement de douleur, et troubler d'avantage ma vision... 
Je ne cherche même pas à me relever, ça ne servirait strictement à rien... 
Ma tête reste quelques secondes contre le bitume glaciale, et mes yeux se ferment sous une vague d'étourdissement. Une première inspiration me tire un sursaut douloureux, alors que la seconde me force à reprendre quelques peu mes esprits. 
J'ouvre les paupières à la seconde même où Cee perd son sang froid ( et son tee-shirt) pour se jeter sur Wayne.
J'aimerai pouvoir crier, hurler au barman de prendre ses jambes à son cou, de rentrer se mettre à l'abri, que ce n'est pas toujours grave d'être lâche, qu'il peut partir et que je saurai gérer. Mais rien ne sort. Je suis condamné à regarder le Lycan se jeter sur lui, tout en se transformant. Son corps se tord, un sombre grognement lui échappe, ses yeux scintillent d'une lueur meurtrière et... Et c'est la chute. Cee se rétame la gueule contre le sol, et il me faut quelques secondes de réflexion pour en comprendre la raison. 

Le SUNH.
Et merde. 

La première sensation qui me parcourt le corps, outre l'élan de douleur, c'est le soulagement, non pas pour moi, mais pour Wayne. Le gérant du Hairy Dog va s'en sortir sans aucune égratignure et Cécile lui foutra la paix pendant un sacré bout de temps. Il s'en tire plutôt bien, et ce, sans avoir eut à lever le petit doigt. 
Quand je me rend compte de ce sentiment, mon cœur loupe un battement et je me charge de l'enterrer sous une colère vivace. En se servant du SUNH, il vient de signer mon arrêt de mort. Je suis mineure, je n'ai aucune raison valable de me trouver dans le secteur, et mon père sera forcément avertie de cet 'incident'...
Je vais en prendre pour mon grade. 

Quand il débarque, sans doute fière de sa connerie, je n'ai plus qu'une envie, celle qui se tire... Je repousse d'ailleurs sa main, prenant sur moi pour me redresser seul, et ce, uniquement grâce au semblant de dignité qu'il me reste... Il est rapidement remplacé par deux agents, qui se charge de me mettre définitivement sur les jambes. 

- On s'en charge maintenant.

Dirent ils simplement à Wayne, avant de se charger de me reconduire au mémorial...
Je sais déjà ce qui m'attend... Un rapide passage par le médecin d'urgence, qui imputera sans doute les bleus et le reste sur le dos des habitants du D7, et ensuite bah 'coucou papa' 
Le dernier regard pour Wayne se veut plein de reproche, de haine et de colère... Sauf qu'au final, je ne suis pas sur d'être en état d'être convaincant... 

Le seul sentiment qui domine au final, c'est le soulagement de le savoir en sécurité...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Run with the Wolves (pv Wayne)    

Revenir en haut Aller en bas
 

Run with the Wolves (pv Wayne)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
District 7 :: district 7 :: Memorial. :: Hairy Dog.-