AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Tu as encore des emmerdes, hein ?! [PV Danhiel]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alejandro D. Fernandez



Messages : 86
Crédits : Shiya + Shiya
Groupe : Lycanthrope
Immatriculation : LG00AF22112010D7

Tu as encore des emmerdes, hein ?! [PV Danhiel] Empty
MessageSujet: Tu as encore des emmerdes, hein ?! [PV Danhiel]   Tu as encore des emmerdes, hein ?! [PV Danhiel] Icon_minitimeVen 20 Avr - 0:19

    Alejandro rentrait de son travail, son scooter crachotait dans les rues de Cleveland alors qu'il retourna à la pizzeria pour déposer son matos et prendre son salaire du mois. Le jeune gangster prit ensuite le bus pour tenter de s'approcher le plus possible du District 7. Il n'aimait pas retourner dans cette cage, cela le rendait fou de sa rage et sa bête aussi. Il pouvait sentir le loup tout prêt, prêt à bondir dès qu'Alejandro se laisserait aller. Pour l'instant le jeune homme était grognon, il avait faim, très faim même. Il était dix-neuf heures après tout ! Il ignora les agents du SUNH quand ceux-ci le fouillèrent, il en resta parfaitement indifférent, là encore Jandro ignora leurs voix grave. Rentrant enfin chez "lui", il se retourna au dernier moment, et regarda Cleveland de l'autre côté des barbelés. En cage, oui depuis douze ans maintenant. Il pourrait aller voir ses parents mais c'était autre chose qu'il voulait. Jandro fit un saut par le fastfood et demanda un hamburger viande crue avant de se trouver une table libre.

    Son blouson de cuir sur son dos disait très bien qui il était. Pas un enfant de chœur en tout cas ! Alors qu'il mordait avec appétit dans sa viande crue, il se dit qu'un humain aurait été dix fois mieux et il savait où en trouver. Un sourire mauvais traversa son visage tandis que son regard bleu-vert se posa sur un homme qui s'approchait avec son propre hamburger. Silence, le loup-garou s'assit aux côtés de Jandro qui s'essuya la bouche. Son jean's gris foncé semblait usé, mais pas plus que le t-shirt blanc qu'il portait sur lui. Le dealer ne s'achetait pas des vêtements de luxe, il n'aimait pas cela.

    « Le métier ça roule bosse ?
    - Ça roule, les affaires ?
    - Ouais, je crois que ce soir on va s'éclater. »

    Ale fit un sourire satisfait face aux paroles de son homme, parfait. Il termina son burger et se leva, sans un mot pour foutre le camp des lieux. S'allumant une cigarette dans l'air frais du district, il rejeta la fumée dans l'air alors qu'il était bientôt vingt-deux heures. Ce n'était pas pour autant que les humains avaient disparu, il le savait très bien. Avec leur horaire à la con, cela ne marchait pas forcément. Jandro jeta un regard noir à l'homme à ses côtés et se bougea pour se diriger vers le marché noir avec l'attention d'y voir ses petites affaires s'y dérouler. Bientôt tout le gang fut réuni, le temps d'aller chercher d'autres loups. Alejandro était le petit chef de ce gang, et il gérait plutôt bien, les deals, la viande, et bien plus encore. Alors qu'il salua des prostitués et prostituées qui traînaient, il arriva enfin au marché noir, ravi. Il y avait des humains, comme d'habitude, et le loup les regarda d'un air mauvais. Ma foi, cela faisait tourner le business hein !

    Jetant sa cigarette usée dans un coin, il attrapa un paquet et le défit. De la viande fraîche, et humaine ! Jandro le posa dans un coin et attendit, entouré de ses hommes. Cela fit bientôt bouger les loups les plus impérieux et les prix explosèrent. Il offrit le morceau misérable pour assez d'argent pour ne pas bosser durant trois semaines. Leur butin emporté, la petite frappe se mit à sonder encore les rues jusqu'à aller dans les immeubles abandonnées. Tout l'art était d'éviter l'espèce de police qui sévissait dans le District 7. C'était de la rigolade pour lui comparé à la véritable police du reste de Cleveland. Les deals débutèrent, passé vingt-deux heures trente. Les junkies affluèrent, et Jandro vendit sa petite marchandise. Tout se passait bien, jusqu'à qu'un bruit fit lever la tête aux lycans. Alejandro fronça ses sourcils en voyant un petit remue-ménage et fit signe à ses hommes de se tenir prêt.

    Les armes furent dégainées, et il s'approcha, la sienne dans sa chute de reins, ayant les autres pour le couvrir. Tiens cette odeur ! N'était-ce pas Danhiel ? Le petit humain qui jouait la put* ? Mais oui on aurait bien dit !

    « Hey, il se passe quoi ici ? T'es sur mes terres mon pote !  »

    Gronda le loup face à l'autre loup-garou qui s'en prenait à son junkie. La créature leva la tête et gronda, furieuse. Les hommes de Jandro le visèrent ouvertement, soit l'autre dégageait, soit il se mangeait une balle. Le dealer le regarda froidement, il ne dégainait pas son arme pour si peu. Le pauvre loup toisa la meute des cinq jeunes loups-garous entraînés et à moitié fous. Il capitula, redressant les mains et partit sans demander son reste alors que Jandro posa son regard sur Danhiel, contrarié.

    « Explique, et vite. »

    Pas de salut, pas tu es blessé ? Non, lui il s'en moquait, il n'était pas non plus mère Théresa ! C'était un dealer, mais bien plus quand il dévoilait la vérité. Alejandro n'était pas à chercher au District 7, sauf si on voulait mourir, bien entendu. Il regrettait presque d'avoir aidé cet humain, presque, mais bon, au fond, Danhiel lui était bien utile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Danhiel O. Ludwig



Messages : 239
Crédits : Rokku
Groupe : Humain

Tu as encore des emmerdes, hein ?! [PV Danhiel] Empty
MessageSujet: Re: Tu as encore des emmerdes, hein ?! [PV Danhiel]   Tu as encore des emmerdes, hein ?! [PV Danhiel] Icon_minitimeVen 20 Avr - 2:22

- Promenons nous dans les bois, pendant que le loup n’y est pas, si le loup y était, il nous mangerait, mais comme il n’y est pas, il ne nous mangera pas. Loup y es-tu ? Entends-tu ? Que fais-tu ?

Mains dans les poches de mon jean, je chantonne cette comptine d’un autre temps, tout en rejoignant le district 7. L’heure du couvre feu est largement passée, mais ce n’est pas ça qui va m’arrêter. Avec la force de l’habitude, je retrouve mon point d’entrée habituel, et rampe au sol pour me faufiler sous le grillage. La poussière souille mon jean noir, et s’accroche à mon tee-shirt pourpre…
Je me traine sur quelques mètres avant de me redresser, un léger sourire aux lèvres et perd quelques secondes à me dépoussiérer, histoire d’avoir l’air présentable.
Je ne suis pas ici juste pour perdre du temps, mais bien pour bosser et si je veux lever du client, faut que j’en impose un minimum.
Ma main s’égard dans ma tignasse sombre, avant de sortir une cigarette de ma poche… Je l’allume, je fume, je me détends…
Et me voilà paré.

Je regagne rapidement mon coin habituel, là où mes clients on l’habitude de me retrouver. Malgré mon statue d’Humain, ici, je fais partie du décor.
On me connaît ici, du moins dans ce secteur, et je risque pas grand chose si je m’en tiens à mes habitudes (ce qui n’est pas toujours évident)
Première heure, premier client, une demi heure après ma poche se gonfle sous les billets. Deuxième client… arrivé à trois, je ne compte déjà plus. Je sais juste que le second me paie avec une information, et que le quatrième est de mauvais poil…
Pour le reste…

Je baille à mon décrocher la mâchoire, quelques heures après avoir commencé, il est encore tôt ( ou trop tard, au choix) mais une pause s’impose et si je veux tenir jusqu'à l’aube, va me falloir un remontant…
J’ai des tunes, je sais où allez, me reste plus qu’a me motiver… Généralement je ne vois voir Jandro qu’en dernier recourt, non pas que sa came soit mauvaise…. Mais il est quand même sacrément colérique et ça reste un Lycan.
Mais pour ce soir… Je n’ai pas vraiment le choix, je me vois mal ressortir du district puis revenir, une perte de temps et une prise de risque inutile, alors pour ce soir, je vais parier sur la bonne humeur d’Alejandro.
Sur le chemin, je continue à doucement chantonner, jusqu'à ce qu’il me tombe dessus… Il s’est Hunger, un ancien client que j’ai arrêté de… Contenter, le jour où j’ai compris que les informations qu’il me refilait étaient généralement fausses et sans fondement… Visiblement, il n’a toujours pas digéré. Faut dire que ce faire jeter par une pute, ce n’est pas très glamour et sa fierté de loup, à du en prendre un sacré coup.

- Doll… ça fait plaisir de te revoir dans le coin…


Sa main se glisse sur ma hanche, alors que son sourire dévoile ses dents blanches, parfaitement alignées.

- Lâches moi Hunger…

- Je n’ai pas d’ordre à recevoir d’une pute… Surtout pas de toi….

- Putain !! Lâches moi !!!

Il sourit amusé, se moquant ouvertement de la défense que je lui offre… C’est trop facile pour lui, et il prend visiblement son pied. Il me plaque contre un des murs et relève mes bras au dessus de ma tête. Il cogne mon crâne contre la brique, et bloque mon corps du sien… Il rit… Jusqu’à les entendre… Un léger grognement perce ses lèvres… Moi je soupir en reconnaissait la voix d’Alejandro… ça… ce n’est pas vraiment bon signe…
Ouais, je lui suis légèrement reconnaissant quand Hunger me lâche et se tire… Mais je n’ai pas vraiment envie d’avoir une dette envers le Dealer…
Je calme les battements effrénés de mon cœur, refermant quelques secondes les yeux pour reprendre mon souffle… Je me redresse pile au moment où Jandro ordonne, ma tête tourne encore un peu mais à par ça, je n'ai pas à me plaindre…

- Y’a rien à expliquer… Il doit pas apprécié qu’un humain traine par ici, c’est tout…


Je sais, c’est un mensonge, je sais aussi qu’il est déconseillé de mentir à un Lycan, surtout lui, mais je ne veux pas qu’il sache que je me fais aussi payer en information…
Il risquerait de m’en taxer certaines.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alejandro D. Fernandez



Messages : 86
Crédits : Shiya + Shiya
Groupe : Lycanthrope
Immatriculation : LG00AF22112010D7

Tu as encore des emmerdes, hein ?! [PV Danhiel] Empty
MessageSujet: Re: Tu as encore des emmerdes, hein ?! [PV Danhiel]   Tu as encore des emmerdes, hein ?! [PV Danhiel] Icon_minitimeDim 22 Avr - 23:22

    Jandro ne bougeait pas, probablement pour éviter d'exploser. Son regard bleu-vert sondait Danhiel. Il avait l'habitude de côtoyer les déchets mais ce type faisait fort à ses yeux. Malgré tout, ce n'était pas à lui de juger le comportement des gens. Il n'était pas la nonne du coin, non juste un gangster qui vendait des choses pas bien légales. Il ne donnait pas l'absolution non plus. Inutile de venir vous confiez chez lui, à part finir en enfer, vous n'y gagneriez rien... Le reste, il s'en moquait comme de l'an quarante. Un sourire mauvais se dessina sur son visage. Le jour où vous verrez le dealer sourire avec sympathie, méfiez-vous ! C'est un conseil d'ami... Tout cela pour revenir au fait que c'était mal le fait qu'il sourie. Ce n'était pas une bonne nouvelle pour l'humain devant lui, sauf qu'aucun loup de sa bande n'allait le dire. Solidaire jusqu'au bout.

    « Y’a rien à expliquer… Il doit pas apprécié qu’un humain traine par ici, c’est tout…
    - Tu mens. »

    Son ton était sans appel et particulièrement autoritaire. Du haut de sa jeune vingtaine, le prédateur savait s'imposer, il aurait peut-être dû être moins téméraire. Mais vendre des saloperies rendait téméraire, que voulez-vous ! Voici la raison pour laquelle on ne mentait pas aux lycans : ils le sentaient. Le petit prostitué, junkie et tout ce que vous voulez, semblait l'avoir oublié. Alejandro se demandait bien ce qui le retenait de lui arracher la tête. Peut-être le fait qu'il lui achetait sa marchandise. Oui cela pouvait aider à devenir aimable, mais il ne serait jamais super aimable, ce n'était pas Noël voyons. Il s'approcha de l'autre homme et le renifla. Ça puait le sexe à vingt kilomètres et il cacha son dégout. Lui il n'aimait pas les hommes, ne les aimerait jamais. Son physique légèrement svelte pouvait tromper, on l'avait dragué, mais cela s'était mal terminé pour les hommes qui avaient osé le toucher, ou même y penser. Aucun homme ne poserait jamais un seul doigt sur lui !

    Il n'était pas homophobe, non, c'était juste qu'il n'aimait pas les hommes. Tout le monde était dans ses droits après tout... Il ne collectionnait pas non plus les femmes. Il avait beau avoir vingt-deux ans, Alejandro avait autre chose à faire que collectionner les connes. Oui il les percevait ainsi, à part sa mère qu'il respectait, les femmes ne servaient rien. Il avait eu quelques petites amies, mais rien de bien affolant. Il était dur de le mettre en laisse dans la monogamie d'un couple normal. Il était plus volage qu'autre chose et c'était normal. C'était ainsi que fonctionnaient les loups. Concept qui échappait aux humains, bien entendu. Ils ne comprenaient jamais rien eux !

    « Je croyais qu'on s'entendait bien toi et moi. Quel dommage...  »

    Son ton cynique était une menace plus qu'autre chose et son regard brillait de colère. Il n'aimait pas être roulé, pas du tout même. Jandro aurait dû s'en moquer, après tout, cela devait être juste un client mécontent, rien de bien affolant. D'ailleurs il haussa finalement les épaules. Il préférait laisser tomber, il n'aimait pas dépenser son énergie inutilement, cela avait l'affreuse tendance à l'énerver au plus au point. Il était colérique, comme beaucoup de loup-garou. La tentation était si grande qu'Alejandro fit craquer avec violence sa nuque pour se contenir. Les mains dans les poches, son corps semblait détendu mais son regard brillait de rage. Flamme de sauvagerie dans ce corps plus ou moins maîtrisé.

    « Tu vois, je pourrais aller te jeter en pâture mais tu payes bien. Tu veux ta dose ? »

    Il rappelait les règles et la dangerosité qu'il pouvait représenter. Alejandro se donnait un malin plaisir à rappeler que c'était lui qui tenait le couteau par le manche. Il tenait son réseau d'une main de fer. Pas forcément très apprécié mais au fond, qu'en avait-il à fiche ? Rien, il ne vivait que pour lui, et sa future liberté !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Danhiel O. Ludwig



Messages : 239
Crédits : Rokku
Groupe : Humain

Tu as encore des emmerdes, hein ?! [PV Danhiel] Empty
MessageSujet: Re: Tu as encore des emmerdes, hein ?! [PV Danhiel]   Tu as encore des emmerdes, hein ?! [PV Danhiel] Icon_minitimeLun 23 Avr - 0:51

Okay… A la seconde même où un sourire passe sur les lèvres du dealer, je sais que je m’enfonce lentement mais surement dans une merde noire et collante. La bonne humeur du Lycan ne semble être plus qu’une illusion, ou un mirage qui ne suffirait pas à me garantir une dose sans problème.
Je le sais pourtant, on ne ment pas à un loup, ils le savent à chaque fois. C’est beaucoup plus efficace qu’un détecteur de mensonge, et surtout beaucoup plus chiant…
Mais là. Je n’avais pas vraiment le choix. Si il apprend qu’on me paie à coup d’informations plus ou moins importantes, il voudra forcément sa part du gâteau.
Vu son âge, et vu son statut, il sait que l’information, c’est le pouvoir.

Ce n’est pas vraiment une surprise lorsque le couperet tombe « tu mens ». Non, tu crois ? Je déglutie légèrement et me contente d’hausser les épaules, le temps qu’il se décide à m’étriper sur place, me tirer les verres ou passer à autre chose. En attendant, je me la ferme, ce qui vaut sans doute mieux, et je détaille les hommes qui l’accompagnent… Rien de neuf, ce sont toujours les mêmes, ceux que j’ai l’habitude de voir à chaque fois que je viens lui acheter ma dose…
Je lui prendrai bien double ration d’ailleurs, je ne dors pratiquement plus depuis que Wayne met tomber dessus il y’a trop jour, et à chaque fois que je ferme les yeux, je la revoie. Ma mère. Elle et ce qui devait rester de son corps après qu’un Lycan se soit occupé de son cas…
Oh non, non, non… Ce n’est vraiment pas le moment de partir dans ce genre d’image glauque.
J’ignore sa première remarque pour me concentré sur la seconde… Bien sur que je la veux, c’est pour ça que je suis là ! Il croit quoi là… Que je suis venu ici pour le plaisir de voir ses beaux yeux ?

- Oui… Mais, je voudrais double dose… J’ai de quoi payer, hein…


Oui, la soirée à bien commencé et avec la recette que j’ai dans la poche, je peux largement lui acheter mon dû, ce qui me remet presque de bonne humeur, surtout qu’en prime, il semble passer outre mon mensonge, et se préoccuper plus de sa petite affaire que de mon mensonge éhonté.
Youhou ! Comme quoi les miracles existent et que je viens d’en être témoin. Bon, je me doute bien qu’il risque peut être d’augmenter un peu les prix pour se venger, mais ce sera de bonne guerre.
Pour le reste, je m’en fou royalement. Tout ce qui compte, c’est que j’oublie Wayne, ma mère, et le nombre de clients qui vont encore me culbuter avant que je ne me décide à rentrer chez moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




Tu as encore des emmerdes, hein ?! [PV Danhiel] Empty
MessageSujet: Re: Tu as encore des emmerdes, hein ?! [PV Danhiel]   Tu as encore des emmerdes, hein ?! [PV Danhiel] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Tu as encore des emmerdes, hein ?! [PV Danhiel]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» La charité, ça n’apporte que des emmerdes, hein ?
» Bonjour les emmerdes.
» Je t'ai manqué, hein?
» Bordel, tu m'emmerdes là, je veux partir ! || Wilhelm L. Hartmann.
» Kenneth Swanson | Mes amis, mes amours, mes emmerdes.
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
District 7 :: district 7 :: Abandoned Buildings.-